Pas de rice cooker (cuiseur à riz) ? Pas de problème, dans cet article vous découvrirez comment préparer un délicieux riz japonais pour vos plats ou pour la base de vos sushis. Nous vous expliquerons aussi comment le conserver dans les meilleures conditions

Recette du riz sans rice cooker

Le riz, indispensable !

Le riz est la base de la cuisine japonaise. Il fait partie d’une grande partie des repas, avec la soupe miso. Le riz est littéralement synonyme de repas en Japonais, le mot pour le riz cuit (“gohan” – ご飯) veut également dire repas.

Le riz est si important qu’il existe deux mots pour le désigner. Le riz cuit comme expliqué ci-dessus et le riz cru dit “kome” – 米. Le riz est également utilisé lors des rites funéraires. Un bol de riz avec les baguettes plantées dedans sera mis à côté du défunt. C’est pourquoi il ne faut pas planter vos baguettes dans un bol de riz

Rice cooker, l’ami des amis du riz

Si vous aimez le riz, cuisinez régulièrement japonais ou asiatique, je ne peux que vous recommander un rice cooker. Un rice cooker vous simplifiera la vie et vous aurez à chaque fois un riz parfait, prêt exactement au bon moment avec les fonctions de programmation de ces appareils. Un rice cooker permet également de nombreuses recettes ultra-faciles et rapide.

Mais pas de soucis, il est bien entendu tout à fait possible de faire un excellent riz sans rice cooker (autocuiseur). Il y a simplement quelques étapes à respecter!

Pour préparer un bon riz japonais

1. Choisir le bon riz

Le plus important avec ou sans rice cooker est le choix du riz. Le riz japonais est un riz rond appelé “Japonica”, en dehors du Japon il est régulièrement appelé riz à sushi même si on peut faire quantité d’autres plats avec (et qu’il ne deviendra un riz à sushi qu’en ajoutant une préparation de sucre et de vinaigre). C’est un riz collant qui se mange très facilement avec des baguettes.

2. Laver et tremper son riz

Il est très important de laver son riz avant de le cuire. Cette étape sert à enlever l’excès d’amidon du riz qui rendrait le riz pâteux ! Durant cette premières étape il est important d’aller assez vite, couvrir d’eau, mélanger 4-5 fois, vider l’eau et recommencer. Lorsque le riz est bien sec il va rapidement absorber le liquide et on ne veut pas qu’il absorbe cette eau pleine d’amidon.

Puis après avoir lavé son riz entre 3-5 fois (jusqu’à ce que l’eau soit claire), on va le mettre à tremper pour 20-30 minutes. A ce moment, on souhaite que le riz absorbe l’eau, ceci permettra d’avoir une cuisson et texture plus uniforme !

Le riz japonais demande entre 10 et 20% d’eau supplémentaire par rapport au volume de riz. La quantité d’eau peut varier en fonction du riz, de la saison (hiver sec, été humide par exemple) et du type de plat que l’on va faire. Mais dans la grande majorité des cas les mesure que l’on vout donne dans la recette ci-dessous fonctionneront ! Vous pourrez ensuite adapter selon vos goût 🙂

3. La vapeur est notre amie

Le ratio d’eau est important et à chaque fois que l’on ouvre le couvercle, une bonne partie de vapeur disparait et laisse notre riz tout seul et triste. Le riz japonais cuit en 3 étapes :

  • On cuit à feu moyen-vif pour que l ‘eau entre en ébullition
  • On descend à feu le plus doux possible et on cuit 12 minutes
  • On enlève du feu et on laisse finir de cuire vapeur durant 10 minutes.

Il faut éviter de lever le couvercle le plus possible, au besoin un petit coup d’oeil lorsqu’il entre en ébullition et c’est tout ! Eviter surtout lors de la dernières étape qui est très importante pour avoir un riz parfait 🙂

La conservation du riz

La meilleure technique pour conserver le riz cuisiné est la congélation. Même si vous prévoyez de l’utiliser dans les jours qui suivent, on vous recommande de le congeler immédiatement après sa préparation. Vous aurez un riz plus léger, humide, bref, bien meilleur.

La seule bonne raison de conserver un riz au frigo est si vous prévoyez de faire un riz sauté le lendemain ! Pour un bon riz sauté, il faut un riz d’hier !

Il est important de le congeler lors que le riz a encore toute son humidité. C’est pourquoi, je vous recommande de le préparer pour la congélation dès la fin de la cuisson. Si ce n’est pas possible, veillez à garder le couvercle fermé jusqu’à ce que vous mettiez les restes au congélateur. Le riz peut se conserver 1 mois.

Réchauffez-le au micro-onde, à couvert pour que l’humidité ne s’évapore pas.

riz etape congel Le riz japonais sans rice cooker
Si vous n’avez pas de conteneur, un film plastique résistant à la congélation fait très bien l’affaire. Mettez le riz dans un bol pour vous aider à mesurer, puis emballez-le bien.

Vous trouvez ça fade ?

Bien que les Japonais raffolent du riz blanc tel quel, ils apprécient eux aussi de varier les plaisirs ! Pour ça, il y a le furikake ! Le furikake (ふりかけ) est un condiment très utilisé dans la cuisine japonaise pour assaisonner le riz. Il se présente sous forme de poudre avec de plus ou moins gros morceaux que l’on soupoudre sur un bol de riz bien chaud (mais pas que !).

Apprenez-en plus sur le furikake avec notre article et découvrez notre recette pour le faire vous-même !

Vous pouvez rester en contact avec nous via notre page Facebook, Instagram et notre chaîne YouTube ! N’hésitez pas à partager vos créations avec nous sur Instagram ! On adore voir vos merveilles !

Cuisson du riz japonais sans rice cooker

5 from 4 votes
Plat : AccompagnementDifficulté : Facile
Portions

3-4

bols
Temps de préparation

5

minutes
Temps de cuisson

12

minutes
Temps de repos

30

minutes

Pour faire un bon riz japonais, il vous faut juste un peu de temps et respecter quelques étapes. Le point le plus important est le ratio riz/eau. Il faut ajouter 10 à 20% plus de volume d’eau que de riz.

~2 portions : 180ml de riz, 200ml d’eau
~4 portions : 360ml de riz, 400ml d’eau

Mode Cuisine !

Garde votre écran allumé !

Ingrédients

  • 400 ml 400 d’eau

  • 360 ml 360 de riz Japonais (souvent appelé riz à sushi)

Etapes

  • Mettre le riz dans un grand bol. Couvrir le riz d’eau et laver-le avec une main en faisant des mouvements circulaires durant 5-10 secondes sans mettre de force. Répétez ceci 4-5 fois jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Faites cette étape assez rapidement, il ne faut pas que le riz absorbe cette eau pleine d’amidon.
  • Une fois que l’eau est claire, égoutter le riz dans une passoire. Laisser égoutter quelques minutes afin que toute l’eau descende.
  • Mettre le riz dans la casserole et ajouter l’eau. Laisser reposer 20 minutes.
  • Cuire à feux moyen jusqu’à ébullition. Évitez un maximum d’ouvrir le couvercle pour garder toute la vapeur. Une fois à ébullition, descendre immédiatement à feu doux et cuire 12 minutes (si vous avez des plaques à l’anciennes qui prennent du temps à changer de température, je vous recommande de basculer sur une autre plaque à feu doux).
  • A la fin des 12 minutes. Enlever du feux et laisser reposer 10 minutes. Ne pas ouvrir le couvercle! Mélanger le riz. C’est prêt !

Remarques

  • Si votre couvercle ne ferme pas bien, je vous recommande de mettre un torchon par-dessus.
  • Le riz se conserve mal au frigo mais très bien au congélateur ! Retrouvez les astuces dans la page de la recette.
  • Recette de Cédric pour commeaujapon.fr. Le contenu et les photos sont protégés par copyright. Le partage sur les réseaux sociaux est apprécié! Mais toute copie partielle ou complète de notre contenu sans notre consentement est interdite. [plus de détails]

Avez-vous essayé cette recette ?

Taggez @commeaujaponfr sur Instagram et utilisez le hashtag #commeaujaponfr

Vous aimez cette recette ?

Follow us @commeaujaponfr on Pinterest

Vous aimez cette recette ?

Follow us on Facebook

Cet article a 7 commentaires

  1. Joanne

    Bonjour, pourquoi faut-il laisser le riz dans l’eau froide avant de le mettre sur le feu. Je pensais que le riz ne devait pas absorber d’eau. Merci pour votre réponse.

    1. Cedric

      Bonjour Joanne,
      Merci pour votre commentaire ! Lors du lavage du riz, on souhaite aller vite pour que le riz n’absorbe pas l’eau “sale” pleine d’amidon et autres. Mais ensuite, il est préférable de laisser le riz tremper avant la cuisson afin qu’il s’hydrate un peu pour que la cuisson soit plus uniforme.

      Bonne journée !
      Cédric

  2. Claire

    Bonjour! J’ai essayer de réaliser la recette mais le riz prend au fond de la casserole, je tiens à préciser que j’ai des plaques à inductions, ai je mis trop fort même en ayant afficher 3 4 sur 9? Merci encore pour ce merveilleux blog

    1. Cedric

      Bonjour !
      Navré pour le délai de réponse et merci beaucoup pour votre message ! C’est probablement ça. J’ai récemment du faire du riz sur des plaques électriques standards et j’ai eu un problème similaire. Cela dépend souvent des plaques de cuissons, je vous conseille d’essayer un peu moins for tla prochaine fois. L’avantage de l’induction c’est que les changements de températures sont rapides donc pour le passage de moyen à doux, cela ne posera pas de soucis. Il faut par contre bien vérifier la casserole et passer à feu doux dès les 1ers signes d’ébulition.

Laisser un commentaire